Accueil Santé « Témoin de violences ordinaires », un livre inspiré de notre quotidien

« Témoin de violences ordinaires », un livre inspiré de notre quotidien

by Thierry

Je ne suis pas un véritable adepte de la littérature, mais en tombant sur ce livre, j’ai vraiment été captivé. En effet, au quotidien on est souvent face à des violences. Des situations qui peuvent provoquer des sentiments d’impuissance, d’inhibition, de malaise…

Ce livre écrit par Aliette Panafieu reflète parfaitement la réalité actuelle. D’ailleurs, l’écrivaine s’est basée sur des exemples concrets, permettant ainsi aux nombreux lecteurs d’identifier ces violences, de proposer des options alternatives aux envies de passivité, de mutisme ou de fuite. L’occasion pour moi de connaître enfin les modèles de choix courageux, puisqu’actuellement, cette initiative est encore source de rupture d’harmonie, de rivalité et de trouble.

Un sentiment d’impuissance face aux violences

Je suis sûr que vous aussi, vous réagissez comme moi, impuissant, quand vous êtes confronté à des scènes de violence. La raison ? On manque en général de modèles et d’exemple, des personnes qui ont agi avec légitimité et avec courage face à une situation présentant un danger. Au final, on est amené à ressentir une passivité honteuse.

La présence est le contraire de ce silence qui le plus souvent se manifeste lorsqu’on est témoin d’un acte de violence.

Un livre intéressant qui peut changer notre perception de la violence

Notre réaction face à la violence relève en effet de notre responsabilité individuelle. Sachez que la violence est un manque de respect, d’égard et de considération. Ainsi, tout ce qui est porteur de respect est une marque de bienveillance, un regard, un geste, un signe de présence. Dans ce livre, j’ai pu découvrir la manière d’identifier les violences et d’agir sans forcément réagir.

À travers les 12 exemples, l’écrivaine a su cerner la problématique de notre société actuelle. Effectivement, on a tendance à juger au lieu d’avoir de l’empathie. Un rappel à la loi ou aux règles n’est pas une forme d’agression.

Vous allez aussi aimer