Accueil Papa Le Mensonge : à prescrire ou à bannir ?

Le Mensonge : à prescrire ou à bannir ?

by Thierry

Les parents sont censés être les premiers modèles pour leur enfant dans tout ce qu’il entreprend. Dans certaines circonstances, vous ou votre femme pourrait en fait vouloir transiger les règles d’éthique ou plutôt de morale. A ce propos, la question du mensonge constitue une problématique majeure. Mais toujours est-il que les raisons peuvent être plus évidentes que nous le pensions.

Faciliter la vie avec les petits mensonges inoffensifs

Il peut arriver que vous soyez tellement chargés que vous n’ayez plus beaucoup de temps à consacrer aux petits caprices de votre enfant, et encore moins aux soucis mineurs qui le concernent. Dans ce cas, vous pourrez inventer quelques excuses en guise de sortie de secours telles que : « Oui cette tenue te vas déjà très bien », ou encore «  Non, le manège ne marche pas aujourd’hui, l’ouverture sera pour la semaine prochaine ». Les enfants sont émotionnellement sensibles et mentir pour gagner du temps ou pour essayer d’arranger les choses à sa façon ne fera de mal à personne.

Eviter de blesser des petits êtres sensibles

A l’âge qu’ils ont, les enfants pourraient ne pas comprendre facilement les réalités de la vie. Afin de ne pas les blesser inutilement, il est préférable de les protéger et avoir un certain sens du tact. De toute manière, un jour, ils comprendront. Un papa bien averti peut par exemple proposer à son enfant un plan week-end avec les grands-parents, plutôt que de lui dire les parents ont besoin de vacances en solo pour déstresser.

Un fameux dicton stipule que toute vérité n’est pas bonne à dire. Même s’il est généralement mal de mentir, n’en vaut-il pas la peine d’en tirer parti et de laisser le moins de dégâts possibles ? Sinon, à partir de l’instant où vous pourrez expliquer à votre enfant les faits proprement, vous devez le faire pour qu’il apprenne les choses correctement.

Vous allez aussi aimer