Accueil Papa Être père : aimer c’est aussi dire non

Être père : aimer c’est aussi dire non

by Thierry

Il y a une chose sur laquelle certains pères, mères ou parents se trompent : toujours dire oui à son enfant est loin d’être une preuve d’amour. Bien au contraire. Le point sur ce sujet qui, il faut le reconnaître, est particulièrement difficile à gérer. Ne pas toujours dire oui certes, mais comment imposer son autorité ?

Ne jamais dire non : un danger pour les enfants

Aimer son enfant ne se résume pas à des sentiments. Cela engage beaucoup de responsabilités financière certes, mais aussi comportementales. Des pères, des parents sont tellement convaincus qu’aimer leurs enfants serait tout leur céder. Là ; il s’agit plus de vouloir plaire à ses enfants qu’autre chose.Dire oui à toutes les demandes et satisfaire toutes les caprices est particulièrement néfaste pour un enfant, qui, plus grand, risque d’être un enfant roi et à l’adolescence, un enfant violent dès lors qu’on lui refuse quelque chose, quoi que ce soit. Mais arrivé à ce stade, il est souvent bien trop tard pour redresser la barre. Le problème dans ce genre de situation c’est qu’un enfant est convaincu que tout lui est autorisé, que sur tout, il a un droit acquit, ce qui signifie qu’il ne connait aucune limite.

Comment imposer son autorité ?

Il est important pour un père d’imposer son autorité dès le plus jeune âge. Et contrairement à ce qu’on peut penser, autorité ne signifie pas toujours imposer la voix, faire du chantage, susciter la peur, etc. L’autorité c’est poser des principes de vie, instaurer des limites et des balises, savoir dire non quand il le faut et s’en tenir en toute circonstance. Bien évidemment, il arrive que des parents autorise une entorse aux règles mais faites savoir aux enfants dans ces cas-là qu’il s’agit d’une exception, compte tenu d’une situation particulière. D’ailleurs, comme on le dit si bien, l’exception confirme la règle. La meilleure façon d’imposer votre autorité sur vos enfants serait d’abord de respecter vous-même les règles que vous avez instaurées et d’essayer de comprendre vos enfants dans les cas où ils les transgressent. À un moment ou à un autre, vous avez dû faire une entorse à la discipline pour une raison ou une autre. À partir de là, essayer de comprendre les enfants et corrigez-les avec des mots avant d’en venir aux punitions.

Vous allez aussi aimer