Accueil Papa Ces papas qui se sentent exclus

Ces papas qui se sentent exclus

by Thierry

Certains pères se sentent exclus de la vie de leur enfant. Ce sentiment est source de mal-être et de profonde tristesse. Mais comment explique-t-on ce sentiment et quelles attitudes adopter pour s’en défaire ?

Exclusion du père : la mère de l’enfant en cause

La maman a porté son enfant depuis 9 mois, ce qui, déjà, met le père sur la touche. À la naissance de l’enfant, il arrive que la mère, intentionnellement ou non, ne délègue au père que les corvées ardues de la lessive et autres tâches ménagères et ne laisse que très peu de place au père. Le sentiment d’exclusion est d’autant plus fort face à un bébé allaité pour la simple et bonne raison que le papa n’a pas le privilège de nourrir son enfant quand d’autres le font au biberon. Il se peut que pour la maman, cet état du papa passe inaperçu. Le mieux serait alors que le papa lui-même avoue son manque et son désir d’être plus impliqué dans la vie de l’enfant.

Exclusion du père : réagissez, impliquez-vous

Que l’attitude de la maman soit intentionnelle ou non, à vous de réagir. Ne restez pas sur la touche. Les premiers jours, les premiers mois et la petite enfance ne font que passer. Vous n’aurez plus l’occasion de revivre ces moments avec votre enfant. Imposez-vous délicatement auprès de la maman et signifiez-lui que vous souhaitiez participer activement au quotidien de bébé. À elle d’allaiter par exemple, à vous d’allaiter. Vous pouvez également le prendre après la tétée et lui faire faire son rot. Ces petits moments constituent des moments privilégiés que vous pouvez partager avec votre bébé. Avant la sieste, vous pouvez aussi passer du bon temps avec bébé en le berçant ou en lui offrant un petit massage relaxant qui lui est particulièrement bénéfique. Les possibilités sont nombreuses, il vous suffit de prendre l’initiative et ne pas se contenter d’être mis sur la touche.

Vous allez aussi aimer